COACHING

Bonjours à tous,

Je suis actuellement à BKK comprenez BANGKOK en Thaïlande, afin d’y faire des formations en management et marketing, depuis maintenant quelques mois.

J’ai décidé de vous donner quelques pistes pour enfin vous motiver à changer de boulot et vous mettre pourquoi pas à votre compte. En effet voici dans ce post les 15 raisons qui devraient vous bouger un peu :

1/VOUS ETES COINCE POUR TRÈS LONGTEMPS

L’entreprise n’offre pas nécessairement des opportunités d’évolution satisfaisantes à chacun de ses salariés. C’est par exemple le cas dans certaines PME qui, par définition, offrent un nombre limité de postes à pourvoir. Cela peut aussi être lié à la présence d’un chef qui restera encore de longue année à son poste, bloquant son poulain pour longtemps. C’est enfin possible lorsque trop de candidats se battent pour les mêmes possibilités d’avancement.

2/MAINTENANT VOUS ETES PRET

Vous aviez choisi ce poste pour apprendre, progresser, forger votre expérience. Au bout de quelques années, c’est chose faite. A ce moment-là, il peut être opportun de rechercher un autre poste pour passer à la vitesse supérieure et relancer vos capacités d’apprentissage.

Cette réflexion se révèle particulièrement importante pour les jeunes actifs qui occupent leur premier poste. Cette immersion dans la vie active, riche d’enseignements, n’a pas pour vocation à durer éternellement. Surtout si l’on vous considère toujours, au bout de quelques années, comme le petit nouveau à qui l’on confie les tâches les moins intéressantes. Lorsque vous sentez que vous avez tiré le meilleur d’un poste, et sous réserve que vous ne souhaitiez pas en profiter pour respirer un peu, il peut être utile de quitter son entreprise pour apprendre de nouveau.

3/VOTRE BOSS VOUS GONFLE

Divergences, incompréhensions, conflits… Les problèmes entre un collaborateur et son manager font partie de la vie professionnelle. Mais il arrive que la relation hiérarchique se dégrade à un tel point que la meilleure solution, pour le salarié, consiste à chercher du travail ailleurs pour bénéficier d’un environnement de travail moins pénible.

Lorsque l’on est en conflit ouvert avec son chef, ce n’est pas seulement l’ambiance de travail qui s’alourdit. Un manager peut avoir tendance à ne pas confier les dossiers intéressants au membre de son équipe avec qui il entretient des relations houleuses. Surtout, ce responsable peut en arriver à bloquer ses perspectives d’évolution, ce qui confine le salarié dans une situation difficile. Il est préférable, dans ce cas, de quitter son entreprise. Même si l’on part avec la désagréable sensation de lui donner raison…

4/TOUJOURS LE MÊME SALAIRE !

Voilà déjà plusieurs fois que vos demandes d’augmentation sont rejetées. Ces refus peuvent être justifiés par la conjoncture, les priorités de l’entreprise ou les préférences de votre responsable. Des explications plus ou moins facilement audibles pour le salarié. Mais, dans tous les cas, le résultat est identique : votre rémunération stagne, à votre grand regret.

Si cette situation vous pèse vraiment, il est grand temps de penser à partir. Faire un bond salarial entre deux emplois est extrêmement courant.Car en vous adressant à un nouvel employeur, vous retrouvez des marges de négociation, en particulier au niveau salarial, que vous aviez perdues face à votre hiérarchie.

5/VOUS MÉRITEZ MIEUX

Même si des augmentations vous sont régulièrement accordées, votre salaire ne vous satisfait pas vraiment. Il peut aussi se situer bien en-dessous du marché. Cela peut être le cas lorsque, à l’embauche, votre rémunération a été fixée à un niveau bas. Malgré l’ouverture d’esprit de votre manager, il reste difficile de rattraper le retard initial.

Si vous ne parvenez pas à atteindre votre but en restant à votre poste, la meilleure solution consiste à se repositionner sur le marché du travail. Vous pouvez alors plus facilement faire valoir votre expérience au prix du marché, que vous évaluez à partir des données diffusées dans la presse ou des discussions avec vos confrères. Vous pouvez alors repartir sur des bases beaucoup plus intéressantes.

6/VOS COLLÈGUES QUITTENT LE NAVIRE !

Quand les rats quittent le navire, le naufrage est peut-être proche. Encore faut-il prendre la mesure du phénomène. Les collègues avec qui vous travaillez depuis des années prennent un à un la tangente pour d’autres horizons ? Vous devez les interroger pour découvrir ce qui les motive. Comme eux, vous arrivez peut-être à un tournant dans votre carrière.

Ce phénomène est encore plus marquant lorsque l’équipe se compose de collaborateurs ayant à peu près la même expérience. Le parallèle entre vos parcours n’en est que plus pertinent. En plus, il faut se projeter dans l’avenir : être le dernier rescapé d’une époque révolue n’est pas forcément la position la plus confortable à occuper dans une équipe.

7/VOTRE PROFIL PEUT ETRE INTÉRESSANT

Rester dans son emploi offre une garantie de confort. C’est aussi un bon moyen de ne pas prendre de risques et d’éviter les désillusions. Mais certains signes, sur le marché de l’emploi, peuvent démontrer à un professionnel qu’il a tout intérêt à changer d’emploi.

C’est le cas, par exemple, quand votre CV mis en ligne suscite l’intérêt des recruteurs. Ou que des chasseurs de têtes vous démarchent directement. Ces petits signes indiquent que votre profil répond à une demande de la part d’autres employeurs. Ils doivent vous conduire à vous interroger : n’auriez-vous pas intérêt à tenter l’aventure ailleurs ? Une prise de risque particulièrement mesurée car vous avez la certitude d’être en phase avec le marché de l’emploi.

8/VOTRE BOITE VA MAL

Tous les salariés n’ont pas accès au même degré d’information sur l’état de santé de leur entreprise. Mais quand elle va vraiment mal, il devient difficile à la direction de cacher très longtemps la réalité. Et dans ce cas-là, les salariés ont tout intérêt à prendre leurs jambes à leur cou pour trouver un emploi ailleurs.

D’abord, il se révèle extrêmement pénible de travailler dans une entreprise qui prend l’eau : l’ambiance se dégrade, les perspectives s’assombrissent et chaque jour ressemble à un compte à rebours. Ensuite, en prenant les devants, vous cherchez un nouvel emploi avant vos collègues et évitez ainsi de vous retrouver en concurrence avec eux sur le marché de l’emploi.

9/VOUS PÉTEZ LES PLOMBS

Le stress, la fatigue, la déprime… les symptômes du burn out sont nombreux. Lié au monde du travail, le syndrome d’épuisement professionnel, traduction française du concept de burn out, menace les salariés soumis à une pression trop importante.

Les personnes qui perçoivent cette menace ont tout intérêt à réagir. S’il faut commencer par en parler, il est souvent difficile de chambouler un environnement de travail et de mauvaises habitudes de management. Dans ce cas, pour protéger sa santé, le salarié doit tout faire pour trouver un autre emploi dans lequel les conditions de travail sont plus faciles à vivre. Dans tous les cas, il vaut mieux fuir un environnement dangereux que d’y rester jusqu’à l’arrêt maladie.

10/VOUS DEVEZ PENSER UN PEU PLUS A VOUS

Il arrive que son temps libre ne suffise plus. Cela peut être lié à des journées de travail qui se rallongent petit à petit ou à des phénomènes plus soudains, comme l’arrivée d’un enfant. La première réaction consiste bien naturellement à rechercher des arrangements internes en termes d’organisation du travail : partir un peu plus tôt, travailler de chez soi…

Malheureusement, ces petits arrangements peuvent être impossibles à mettre en place ou insuffisants pour vous libérer le temps dont vous avez besoin. Il devient alors nécessaire de renoncer à occuper son emploi et en rechercher un autre plus compatible avec vos exigences.Parce que les responsabilités ne le permettent pas ou que l’entreprise ne l’accepte pas, certains postes ne vous laisseront jamais le temps dont vous avez besoin.

11/L’ENNUI VOUS RONGE

Cela fait maintenant quelques années que vous occupez ce poste. Il vous plait peut-être, mais la monotonie guette. Toujours les mêmes tâches, le même environnement, le même chef… La sensation de tourner en rond dans son travail se révèle particulièrement désagréable, même si elle peut être mise en balance avec la satisfaction de maitriser chaque détail de son travail.

Cependant, plutôt que d’attendre patiemment que le temps passe et avant de laisser l’ennui s’immiscer dans votre quotidien, pensez à partir vers des horizons nouveaux. En changeant d’univers de travail, même si votre métier n’est pas radicalement différent, vous insufflez de la nouveauté dans votre vie professionnelle. Nouvelles méthodes, nouvelles têtes et nouveaux objectifs peuvent vous faire repartir de l’avant.

12/VOUS N’EST PLUS D’ACCORD AVEC VOTRE BOSS

Ne pas approuver les orientations choisies par la direction ne conduit pas systématiquement à la démission, loin s’en faut. Ce n’est pas parce que le patron veut se développer sur tel ou tel marché que tous les salariés en désaccord claquent la porte de l’entreprise. Pour beaucoup d’entre eux, les décisions stratégiques se traduisent de manière marginale sur leur quotidien.

Reste que, selon le poste que vous occupez et la nature du désaccord entre vous et votre hiérarchie, la situation peut parfois devenir complexe, voire intenable. Un directeur financier dont la stratégie est désavouée par la direction peut avoir intérêt à aller exercer ses talents ailleurs. Un spécialiste d’un domaine délibérément abandonné par l’entreprise peut lui aussi partir en quête d’un environnement plus favorable, sous peine de perdre tout intérêt à son travail.

13/VOUS VOULEZ ALLER PLUS LOIN ET VOUS AVEZ RAISON

Vous vous sentez à l’étroit dans vos habits actuels et souhaitez continuer à progresser dans votre métier. Malheureusement, votre poste actuel ne vous permet pas d’élargir votre périmètre d’action. Cela peut par exemple être le cas si les activités que vous lorgnez sont des chasses gardées de vos collègues ou si l’entreprise n’envisage pas d’agrandir ses activités.

A la longue, cette situation devient pesante pour les professionnels en manque de défis nouveaux. Quitter son emploi peut alors être un bon moyen pour élargir ses compétences. Mais avant de partir, assurez-vous auprès de votre manager que les compétences espérées vous sont vraiment inaccessibles. Lui-même pourra aussi vous proposer un élargissement de poste auquel vous n’avez pas pensé.

14/VOTRE SECTEUR D’ACTIVITÉ VA PAS TRÈS BIEN 

Votre travail vous plait, votre entreprise vous convient et vos collègues sont agréables. Loin d’être orageux, votre quotidien professionnel s’apparenterait plutôt par un grand ciel bleu. Malheureusement, de gros nuages pèsent sur l’avenir. Le secteur d’activité dans lequel vous évoluez est à bout de souffle. Et si vous ne prenez pas des mesures tout de suite, vous risquez de vous retrouver en difficulté en même temps que les autres. Plus on est jeune, plus il est important de se réorienter avant qu’il ne soit trop tard.

Pour rebondir, l’idéal est de quitter une activité moribonde pour rejoindre une autre en plein expansion. Des industries en déclin, il est possible de se tourner par exemple vers les énergies renouvelables ou les secteurs de pointe, tout en gardant ses compétences et sa fonction.

15/VIVEZ VOS RÊVES

Voilà on termine par la dernière raison et qui est pour moi là plus importante.

Vous l’avez compris si vous ne faites pas dès à présent ce qui vous plait le plus, vous resterez coincer dans un ennui mémorable qui vous rongera probablement de l’intérieur au fur et à mesure.

J’ai moi même eu du mal à comprendre que travailler pour quelqu’un d’autre n’était pas mon truc. Démission, absence, démotivation, moral à zero, séparation, voilà ce qu’était mon quotidien avant que je lance mon business.

Rassurez vous cela n’a pas était très facile et loin de là, pour la simple et bonne raison que j’ai passé la plus part de mon temps à comprendre comment réussir mon business, malgré mes quelques études de commerce.

J’ai donc perdu beaucoup de temps et d’énergie, mais jamais sans vouloir laisser tomber car NON JE NE BOSSERAIS PLUS POUR QUELQU’UN !

Échec après échec j’ai enfin compris que l’enseignement que je pouvais tirer d’une formation à la création d’entreprise été pour moi très utile.

Vous me direz qu’il existe des formations par centaine laquelle choisir ?

Et bien simplement je vous répondrais la formation TRENTYONECLUB « ONE WEEK ONE ONE BLOG ». Non pas parceque c’est la notre mais parcequ’en profitant de cette formation vous profiterez d’un vécu et donc d’un expérience concrète.

Nombreuse sont les formations qui n’ont aucun sens, et qui vous ferons perdre votre temps et surtout votre argent.

Notre formation reprend l’essentiel de la création d’entreprise et vous apporte en plus les techniques marketing avancées, comme le e-marketing, le e-commerce, le webmarketing, et la communication… Vous verrez que la la formation que nous proposons est simple à comprendre et surtout efficace.

Vous voulez être libre, vivre vos rêves, et surtout être financièrement indépendant, alors commencer par gagner du temps et de l’argent en suivant notre formation.

Cliquez ici pour vous inscrire

Votre activité en ligne en une semaine

Voilà en epserant vous avoir donnez enfin la vrais motivation de changer d’emploi.

La balle est dans votre camp!!!

KAYS DAKKRIS
www.trentyoneclub.com
Le club des nouveaux dirigeants